ACTIVITES DE SENSIBILISATION

Publié le par AMSOPT

II  IDENTIFICATION DES PROGRAMMES/PROJETS

II-1 Location

II-2 Titre : « Sensibilisation  pour l’abandon de la pratique de l’excision dans20 villages du district sanitaire de Kayes »

 

II- 3  Titre : « Information & sensibilisation pour l’abandon de la pratique de l’excision dans 10 villages de Dioila »

 

II-4 « implication des médias dans l’éducation pour l’abandon de la pratique de l’excision »

 

II-5 « Jeunesse sans excision »

II-6 « Plaidoyer pour l’abandon de la pratique de l’excision »       

 


 Résultats attendus par programme/projet
 :

 

Projet 1 : « Sensibilisation pour l’abandon de la pratique de l’excision dans 20 villages du district sanitaire de Kayes »

 

1°) Renforcement de capacité :

En terme de renforcement de capacités, le projet a formé :

 

-         80 relais communautaires

-         120 leaders communautaires

-         100 jeunes

-         80 leaders de groupement de femmes

-         15 griots ou communicateurs traditionnels 

 

2°) C .C .C  (communication pour le changement de comportement)

Ce présent projet a reposé essentiellement sur les causeries éducatives, le counseling, les visites à domicile, les assemblées générales ; dans la mise en œuvre de ce projet, il a été réalisé :

 

v     281 séances de causeries éducatives

v     54 visites à domiciles

v     38 counseling

v      

La sensibilisation a atteint cent pour cent (100%) des populations des 20 villages, soit plus de 9.000 âmes. 

 Mobilisation communautaire :

AMSOPT a réussi à développer une grande mobilisation sociale au tour de la question de la pratique de l’excision dans les 20 villages ; les communautés ont suscité l’intérêt global pour le projet. L’implication des groupes cibles stratégiques pendant les sessions de formation a favorisé cette mobilisation.

 

Projet 2 : « Information & sensibilisation pour l’abandon de la pratique de l’excision dans 10 villages de Dioila »

 

Partenaire financier : LAG/MALI

Résultats atteints :

II Rappel des objectifs du  projet :

 

1) Objectif global :

 

Prise de conscience auprès  des populations sur aspects socio cultures et les méfaits liés à a pratique de excision.

 

2) Objectifs spécifiques

 

Informer les populations sur les aspects socioculturels et les méfaits de l’excision sur la santé.

Faire  percevoir l’excision comme un problème de santé et de violation des droits humains de la femme et de l’enfant.

Réduire de 25% la pratique de excision dans les villages consternés par le projet.

 

III Bilan des activités réalisées

1)  Activités pour le trimestre selon le chronogramme

 

v     40 I E C

v     20 Emissions radiophoniques

v     01 Suivi des activités

v     06 Animations théâtrales

v     01 Evaluation

 Les filles victimes des conséquences de l’excision qui ont été rencontrées sont :

 

v     Konimba Diarra à Zambougou 

v     Bintou Togola    à Fignana                                

 

Projet3 : « Plaidoyer pour l’abandon  de la  pratique de l’excision au Mali »

Partenaire Financier : Equality Now 

Rappel des objectifs :

 

Objectifs

 

  • Informer l’ensemble des parlementaires sur le contenu du protocole de Maputo
  • Elaborer des stratégies pour une loi spécifique contre l’excision en se basant sur les expériences vécues des pays invités.
  • Elaborer et discuter le contenu de la loi spécifique et la proposition de loi et de son contenu

  • Organiser des ateliers d’information au niveau des six (6) mairies du district afin d’informer les populations sur l’élaboration de cette loi.

 

Résultats obtenus

03 sessions de plaidoyers ont été réalisées à l’Assemblée Nationale

100 députés ont été informés sur la problématique de la pratique de l’excision

01 réseau opérationnel des parlementaires contre les MGF existe

04 conseils communaux du district de Bamako ont été formés 

 

Ecarts :

02 sessions de plaidoyer à l’A.N et les ateliers de rédaction de la loi contre les MGF n’ont pas pu être réalisés en raison des élections présidentielles et législatives au Mali.

 

Projet 04 : « Implication des médias dans l’éducation pour l’abandon de la pratique de l’excision »

 

Lieu : Bamako, Kayes, Koulikoro (Fana, Dioila, Sanankoroba)

 

Partenaire financier : UNICEF/ Mali

 

Rappel des objectifs du projet :

2.1 Objectif général

Renforcer les capacités des hommes des médias dans le cadre d’un environnement favorable à l’abandon de la pratique de l’excision au Mali.

2.2 Objectifs spécifiques

·        Impliquer les medias dans l’éducation pour l’abandon de la pratique de l’excision en vue d’une large information des populations sur la question ;

·        Amener les professionnels des médias formés à impliquer d’autres canaux dans l’éducation pour l’abandon des MGF;

·        Amener les communautés à adopter des changements de comportements en fever de l’abandon des MGF ;

·        Dynamiter leeching de communication et le partage des expériences positives d’abandon de l’excision et de plaidoyer auprès des décideurs politiques entre les membres du réseau STREAM (Sharing Technology Resources for Engaged and Active Media) et avec le grand public et les média à travers le portail web www.stopfgmc.org.

 

Résultats obtenus

II. Activités planifiées pour la période

 Une panoplie d’activités ont été planifiées pour la période dont:

o       Réalisation d’une étude CAP de base sur les MGF dans les zones ciblées; 

o       Identification du groupe de partenaires au niveau des médias à Kayes, Koulikoro, Bamako et Sikasso;

o       Formation du groupe de partenaires identifiés sur les MGF & droits humains

o       Démarrage de la réalisation des émissions/articles par les organes de presse,

o       Démarrage de la réalisation de micros trottoirs au niveau des populations pour évaluer l’impact des émissions sur les communautés

o       Démarrage de l’alimentation du portail www.stopfgmc.org, et participation aux activités de co-ordination du réseau STREAM ;

o       Visite d’échange d’expérience entre le projet et le groupe STREAM

o       Suivi mensuel des activités par AMSOPT,

o       Démarrage de la supervision conjointe des activités par AMSOPT et UNICEF

Malgré les difficultés rencontrées dans le démarrage du projet, la grande majorité des activités planifies a été réalisées.

 Les médias concernés etaient :

Région de Kayes :

·        Radio Sigui FM

·        Radio Nostalgie

·        Radio Bafing

·        Radio rurale Kayes

·        ORTM/ Kayes

 

Région de Sikasso

·        Radio Kénédougou

·        Radio Badenya

·        Sika FM

·        ORTM/ Sikasso

 Région de Koulikoro

·        Fana kan

·        Ben ba kan (Sanankoroba)

·        Diamanko

District de Bamako

·        Chaîne 2

·        Djè ka  fo

·        Radio Espoir

·        Radio Liberté

·        Radio Guitan

·        Radio Patriote

Publié dans PROJETS REALISES

Commenter cet article